Le Mensonge de l'Evolution

Les opinions altérées de Charles Darwin qui considèrent tout le monde à part les Caucasiens comme ''des singes anthropomorphes et de race inférieure''

Agrandir l'écran
 

La plupart des gens savent très peu sur le côté raciste de la théorie de l’évolution. Selon les opinions mises en avant par Darwin dans son livre, les races humaines représentent différentes étapes de la prétendue évolution, et certaines d’entre elles ont évolué et progressé plus que d’autres. Certaines, en fait, seraient à peu près au même niveau que les singes. Darwin affirme que "la bataille pour la survie" s’applique aussi entre les races humaines ; et "les races favorites" en sont sorties victorieuses. Selon Darwin, la race favorite était celle des Caucasiens, tandis qu’il considérait imprudemment les autres nations contre lesquelles les Européens se battaient à cette époque, et la nation turque en particulier, comme «des nations soi-disant mi-singe». Ce non-sens de Darwin, dépourvu de toute base scientifique, ne se limitait pas à ces affirmations irrationnelles et illogiques. Il a également décrit, conformément à sa propre façon de penser pervertie, toutes les races à part la race européenne, et même les femmes comme mi-singe.

D’après les idées insensées de Darwin, certaines races "ont été favorisées" lors du processus imaginaire de l’évolution. Il a même mis l’accent sur cette idée horrible dans le titre de son livre L’origine des espèces. Le titre complet de ce livre dans lequel Darwin établit ses affirmations non scientifiques est L'origine des espèces : au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie.

Darwin considérait les natifs d’Australie et les negres au même niveau que les gorilles

D’après l’affirmation non scientifique de Darwin, la race favorite était celle des Caucasiens. Quant aux races asiatiques et africaines, elles étaient restées en arrière dans la bataille pour la survie. En fait, il ne les considérait même pas comme des races humaines. Son livre La descendance de l’homme contient un nombre de prophéties racistes. Selon sa logique tordue, il traita du même statut que les gorilles des races comme les noirs et les aborigènes australiens, puis continua à prétendre qu’elles seront éradiquées avec le temps par "les races civilisées" :

Dans quelque période future, pas très éloignée si l’on compte par siècles, les races civilisées de l’homme extermineront et remplaceront presque certainement les races sauvages dans le monde entier. En même temps, les singes anthropomorphes… seront sans doute exterminés. La rupture entre l’homme et ses plus proches voisins sera alors plus ample, car elle interviendra entre l’homme dans un état plus civilisé, comme nous pouvons l’espérer, que même le Caucasien, et quelque singe aussi peu élevé que le babouin, au lieu d’intervenir comme à présent entre le nègre ou l’Australien et le gorille. (Charles Darwin, The Descent of Man, 2e édition, New York, A L. Burt Co., 1874, p. 178)

Ces idées épouvantables, dépourvues de base scientifique et produits de la seule logique sinistre de Darwin, ont été immédiatement adoptées et appliquées par certains cercles. Cet esprit, qui a asservi différentes races pendant des décennies, qui a exploité impitoyablement toutes les ressources de ces peuples, qui les a condamnées à la pauvreté et, au besoin, a même tué la majorité d’entre eux, qui les traite littéralement comme des animaux et est allé encore plus loin en exhibant certains d’entre eux dans des cages, se base inévitablement sur le darwinisme dans ses pratiques cruelles et impitoyables. Le mensonge darwiniste selon lequel les Caucasiens seraient supérieurs aux autres races, a infligé une souffrance incroyable sur les générations et a engendré la perpétration de plusieurs actes de sauvagerie qui ont laissé une tâche noire sur l’histoire de plusieurs pays européens.

Le racisme qui considère les noirs comme des "singes"

L’image sur le côté est un reflet de la théorie darwiniste sociale qui s’est développé au 19ème  siècle. Un chimpanzé, un gorille, un orang-outan et un homme noir sont montrés sur les branches d’un arbre. Cette haine dégoûtante affichée contre les personnes à la peau sombre, décrites comme une race inférieure, représente l’idéologie fondamentale du darwinisme.

Les allégations non scientifiques de Darwin sur les Turcs

Darwin a inclus la nation turque parmi celles qu’il a imaginées être inférieures. Il savait bien sûr que la nation musulmane turque n’était pas du tout une nation "rétrograde". Il savait également qu’elle avait établi de grandes civilisations, une grande culture et des valeurs morales, particulièrement sous forme de l’Empire Ottoman. Il savait que dans les temps les plus reculés de l’Europe, les Turcs ainsi que les autres nations musulmanes étaient grandement avancés en sciences, médecine, technologie et ordre social. Mais il continua, conformément à son pauvre raisonnement, à insister sur le fait que la nation turque est "rétrograde" et à la dépeindre comme telle. Le principal but derrière ce racisme délibéré de Darwin fut de servir l’impérialisme européen du 19ème siècle. Les Etats européens de l'époque étaient occupés à diviser l’Empire Ottoman et en décrivant la nation turque, l’élément principal de cet Empire, comme "rétrograde" selon sa propre logique sinistre, Darwin a proposé un mythe qui accorderait une légitimité supposée sur le plan impérialiste.

Je pourrais montrer le combat pour la sélection naturelle ayant fait et faisant plus pour le progrès de la civilisation que vous semblez être incliné à admettre. Rappelez-vous quel risque encouraient les nations européennes, il n’y a pas si longtemps D’ETRE VAINCUES PAR LES TURCS, ET COMBIEN CETTE IDEE SEMBLE RIDICULE MAINTENANT !

LES RACES LES PLUS CIVILISEES, DITES CAUCASIENNES, ONT VAINCU DEFINITIVEMENT LES TURCS DANS LA LUTTE POUR L’EXISTENCE. EN REGARDANT LE MONDE A UNE DATE ASSEZ PROCHE, QUEL NOMBRE INFINI DE RACES INFERIEURES SERONT ELIMINEES PAR LES PLUS HAUTES RACES CIVILISEES A TRAVERS LE MONDE. (Francis Darwin, La vie et les lettres de Charles Darwin, vol. I, 1888, New York D. Appleton and Company, pp. 285-286)

Ces lignes se référant à la nation turque sont clairement insensées, et elles sont le produit d’une haine fanatique et d'une ignorance profonde de ce que signifie la turquerie.

Toutefois, certains pays européens exposés à l’influence de cette vile propagande s'embarquèrent dans des actions sensées détruire la nation turque, et la fin de l’Empire Ottoman fut le produit de cet état d’esprit pervers. On ne doit pas oublier que ce dernier est toujours d’actualité dans certaines communautés. Pour cela, il est essentiel d’être conscient et de reconnaître cet aspect sinistre du darwinisme si les plans sombres des darwinistes et des matérialistes, qui affirment que "la destruction de la nation turque est une exigence de la loi de la nature qui contribuera au progrès de la civilisation", sont à déjouer. Chaque turc qui aime son pays a la responsabilité de s’opposer au darwinisme, de rejeter cette idéologie raciste et de faire tout son possible pour démontrer sa fausseté.

LES FEMMES SELON LA LOGIQUE SINISTRE DE DARWIN

Plusieurs darwinistes y compris Charles Darwin lui-même, ont cru dans l’erreur que les femmes sont biologiquement et mentalement inférieures aux hommes. La différence mentale que les darwinistes affirment exister entre les genres est d’une telle dimension que certains évolutionnistes les divisent en différentes espèces physiques. Les citations suivantes révèlent clairement les idées de Darwin :

[Darwin écrit dans la Descendance], … certaines femmes dont "les pouvoirs d’intuition, de perception rapide, et peut-être d’imitation présentent des caractéristiques des races inférieures, et donc d'un état de civilisation inférieure." (John R. Durant, "The Ascent of Nature in Darwin's Descent of Man" dans The Darwinian Heritage, Ed. par David Kohn, (Princeton, NJ :Princeton University press, 1985, p. 295)

Darwin a décrit le rôle d’une femme dans le mariage comme "une compagnie constante (amie d’un âge avancé) qui sera intéressée par l’autre, destinée à être aimée et avec qui jouer – de toute façon mieux qu’un chien –, et quelqu’un pour s’occuper de la maison" (Charles Darwin, "The Autobiography of Charles Darwin 1809-1882 (Editée par Nora Barlow)", W. W. Norton & Compagnie Inc., New York, 1958, pp. 232-233)

Il n’y a pas de doute que c’est le sommet de l’ignorance que de décrire la supériorité entre les gens sur la base de leur sexe. Les hommes et les femmes ont différentes habiletés et aptitudes sur la base de leurs caractéristiques physiques, mais ceci ne les rend ni supérieurs ni inférieurs. Allah a révélé dans le Coran que les femmes sont une bénédiction et possèdent plusieurs caractéristiques et qualités excellentes. Les valeurs morales islamiques rendent obligatoire d’honorer les femmes et de leur montrer le respect et la valeur qu’elles méritent. Les femmes, que les darwinistes essayent d’oppresser impitoyablement et de considérer et utiliser comme des esclaves, occupent en fait la place la plus élevée dans les sociétés qui vivent selon la moralité islamique.

LA SUPERIORITE PROVIENT DU CARACTERE ET NON DU SANG
  
La description de Darwin des êtres humains comme des espèces développées d’animaux et sa présentation de certaines races comme n’ayant pas encore complété leur développement, et comme des espèces proches d’animaux, fut intensément dangereuse et destructrice dans l’histoire de l’humanité. Ceux qui prennent les affirmations de Darwin pour leur guide oppressent sans pitié d’autres races, les obligent à vivre sous des conditions les plus dures, et les exterminent même. Toutefois tous les êtres humains sont créés de la même manière. Chacun a été créé par Allah. Le Coran annonce la création des êtres humains de la manière suivante :

"Qui a bien fait tout ce qu’Il a créé. Et Il a commencé la création de l’homme à partir de l’argile, puis Il tira sa descendance d’une goutte d’eau vile (le sperme),
puis Il lui donna sa forme parfaite et lui insuffla de Son esprit. Et Il vous a assigné l’ouïe, les yeux et le cœur. Que vous êtes peu reconnaissants !"
(Sourate al-Sajda, 7-9)

Comme le révèlent ces versets, les êtres humains portent l’âme qu'Allah leur a insufflée. Chaque être humain, sans aucune différence raciale, réfléchit, ressent, aime, souffre, et connaît l’amour, l’affection et la compassion. Et chaque être humain connaît également la tyrannie, le mépris et la difficulté. Pour cette raison, tout au long de l’histoire, ceux qui ont cru que les gens de race différente étaient des animaux semi-développés et les ont maltraités, ceux qui ont offensé, qui oppressé, et même exploité les autres, et ceux qui ont soutenu ces pratiques avec les fausses preuves et théories qu’ils ont produites, ont commis un grand crime dans leur ignorance.

De notre temps, il existe des cultures de sociétés humaines relativement non développées. Ces peuples possèdent tous des caractéristiques humaines, mais ils manquent de ces critères qui, d’un aspect technique et culturel, dirigent généralement le monde. Pour des raisons en rapport avec le climat dans lequel ils vivent ainsi que les conditions naturelles, plusieurs communautés ont vécu isolées de la société mondiale générale et ont développé des cultures très différentes. Mais, dans chacune, existent toutes les caractéristiques, les coutumes et les habitudes communes à l’humanité. Ceux qui ont des plans dissimulés, et ceux qui ont vu des avantages dans le racisme, ont embrassé la théorie superstitieuse de Darwin avec enthousiasme et considéré ces gens, qui n’étaient pas différents des autres humains, en tant que membres d’une race inférieure et même des animaux. Par conséquent, même de nos jours, il existe des gens qui oppressent et méprisent les gens et les communautés moins développés sous le faux prétexte que ceux-ci n’ont pas suffisamment évolué.

Cependant, Allah interdit totalement le racisme. Il a créé tous les êtres humains, de différentes couleurs et différentes langues parlées. C’est une indication de Son art et de la variété de Sa création.

Et parmi Ses signes, la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants. (Sourate ar-Rum, 22)

Auprès d'Allah, la seule supériorité se trouve dans le caractère d’une personne, son évitement de toutes sortes de péché et rébellion, dégénérescence et déviation, et la moralité supérieure dérivant de sa piété. A part sa piété, aucun humain ne peut avoir une supériorité sur quiconque provenant d’une de ses caractéristiques. Allah révèle ceci dans un verset :

Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. (Sourate al-Hujurat, 13) 

2009-05-25 12:57:31

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top