Le Mensonge de l'Evolution

Exemples du Coran de la création d'Allah sans causes naturelles

Agrandir l'écran
 

 

Notre Seigneur a tout créé sans aucun besoin d'une cause naturelle. S'Il a crée les anges et les djinns d'une façon différente et du néant, alors Il a aussi créé l'homme comme entité séparée, du néant et sans nul besoin d'une évolution quelconque. Et il en va de même pour toutes les autres formes de vie, tels que les animaux et les plantes. Allah a créé toutes ces choses vivantes du néant et en une fois, sans les faire évoluer, autrement dit, sans transformer une espèce en une autre.

Dans leur logique déformée, ceux qui errent en cherchant d'établir une "voie de milieu" entre le darwinisme et l'Islam sont incapables d'expliquer les instances miraculeuses de la création de notre Allah, telles qu'elles sont relatées dans le Coran. Dans ces exemples, il nous est révélé qu'Allah a créé sans une cause naturelle, de manière miraculeuse. Ceux qui s'imaginent que les mythes païens des légendes sumériennes sont en réalité des faits scientifiques se verront plutôt impuissants devant ces exemples.

Un oiseau fait d'argile par le Prophète Jésus (psl) prend vie

Il est révélé dans le Coran que quelque chose fait d'argile et façonnée sous la forme d'un oiseau par le Prophète Jésus (psl) prit vie, par la volonté d'Allah, lorsqu'Il lui souffla dedans :

Et quand Allah dira : "Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la sagesse, la Thora et l'Evangile! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oiseau par Ma permission ; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau..." (Sourate al-Maidah, 110)

Cet oiseau prit vie étant fait à l'origine d'une matière inanimée, sans une cause naturelle, mais seulement par la volonté d'Allah et à travers un miracle. L'oiseau est un des exemples de la sublime création d'Allah, sans modèle préalable ou cause naturelle. Il est impossible à ceux qui souhaitent islamiser le darwinisme d'expliquer ceci.

Les oiseaux morts reviennent chez le Prophète Abraham (psl) 

L'exemple de la façon miraculeuse d'Allah d'attribuer la vie est présenté dans une histoire sur le Prophète Abraham (psl) :

Et quand Abraham dit : "Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts", Allah dit : "Ne crois-tu pas encore ?" "Si ! dit Abraham ; mais que mon cœur soit rassuré." "Prends donc, dit Allah, quatre oiseaux, apprivoise-les (et coupe-les) puis, sur des monts séparés, mets-en un fragment ensuite appelle-les : ils viendront à toi en toute hâte. Et sache que Allah est tout-puissant et sage." (Sourate al-Baqarah, 260)

Cette révélation montre comment le Prophète Abraham (psl) a répandu les quatre oiseaux dépecés sur quatre montagnes et comme à son appel les oiseaux ont repris vie et sont retournés sains et sauves chez le prophète. Ceci est un exemple montrant que notre Seigneur n'est pas souillé par des causes naturelles et qu'Il crée des êtres vivants sans une cause naturelle.

La femme stérile du Prophète Zacharie (psl) a un enfant

Voici une autre forme miraculeuse de création révélée dans le Coran :

"Zacharie, nous t'annonçons la bonne nouvelle d'un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d'homonyme". Et [Zacharie dit] : "O mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse ?" [Allah] lui dit : "Ainsi sera-t-il !..." (Sourate Maryam, 7-9)

Comme le montrent bien ces versets, la création est une menue affaire pour Allah. Il n’a pas le moindre besoin de causes naturelles. Notre Seigneur ne connaît la souillure d’aucun manque ou déficience. En outre, des cas de résurrection révélés dans le Coran montrent que, de la même façon qu'Allah choisit de créer du néant, il Lui arrive également de restaurer la vie par le biais de moyens non naturels, sous les formes choisis par Lui.

Après la mort et de retour sur terre, chaque être humain sera ressuscité le jour du jugement. Cela ce passera d’une manière similaire à la première création de l'homme. Cet événement est révélé dans le Coran dans les termes suivants :

Et vous voici venus à Nous, seuls, tout comme Nous vous avions créés la première fois, abandonnant derrière vos dos tout ce que Nous vous avions accordé... (Sourate al-An'am, 94)

Ce verset souligne le fait que la recréation des êtres humains dans l'au-delà ressemblera à leur première création. Une personne qui meurt et retourne dans la terre, sera restaurée à la vie par la résurrection de notre Seigneur et reprendra sa forme humaine après avoir été substance inanimée. Le jour du jugement, Allah recréera les corps des humains du néant, comme il a crée le Prophète Adam, le premier humain, de la boue, une substance inanimée :

Quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais créer d'argile un être humain. Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon esprit, jetez-vous devant lui, prosternés." (Sourate Sad, 71-72)

Ainsi, la première création de l'homme ressemblera à la recréation dans l'au-delà, qui se déroulera de façon miraculeuse en une seule fois et non pas par étapes.

En plus, Allah a montré plusieurs cas de résurrection miraculeuse de Ses serviteurs en ce monde. Par exemple, afin de montrer comment Il ressuscite les morts, notre Seigneur a dit au peuple du Prophète Moïse (psl) de frapper la partie d'une vache qu'ils avaient sacrifiée auparavant. Allah alors a réalisé un miracle et la tribu entière a témoigné comment le cadavre a été ramené à la vie. Voici comment cette histoire a été révélée dans le Coran :

Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper ! Mais Allah démasque ce que vous dissimuliez. Nous dîmes donc : "Frappez le tué avec une partie de la vache." Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez. Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis ; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore ; car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allah n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites. (Sourate al-Baqarah, 72-74)

Un autre exemple est celui de quelqu'un qui refuse de croire dans la résurrection après la mort. Allah révèle dans les versets du Coran comment Il a fait mourir une personne et la fait revenir à la vie, cent ans après sa mort :

Ou comme celui qui passait dans par un village désert et dévasté : "Comment Allah va-t-Il redonner la vie à celui-ci après sa mort ?" dit-il. Allah donc le fit mourir et le garda ainsi pendant cent ans. Puis Il le ressuscita en disant : "Combien de temps as-tu demeuré ainsi ?" "Je suis resté un jour, dit l'autre, ou une partie de la journée." "Non, dit Allah, tu es resté cent ans. Regarde donc ta nourriture et ta boisson : rien ne s'est gâté ; mais regarde ton âne... Et pour faire de toi un signe pour toute l'humanité, et regarde ces ossements, comment Nous les assemblons et les revêtons de chair." Et devant l'évidence, il dit : "Maintenant je sais que Allah est tout-puissant." (Sourate al-Baqarah, 259)

Un autre exemple à ce sujet offert par le Coran est celui des Compagnons de la caverne. Il s’agit d’un groupe de croyants qui avait trouvé abri dans une caverne, après avoir fui leur tribu, qui s’était proclamé égal à Allah et avait adopté d’autres dieux derrière Lui. Alors Allah, de manière miraculeuse fera dormir les Compagnons de la caverne et les réveillera après plus de 300 ans. Cet événement fût décrit dans le Coran comme il suit :

Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années. (Sourate al-Kahf, 11)

Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour. Nous allons te raconter leur récit en toute vérité. Ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur ; et Nous leurs avons accordé les plus grands moyens de se diriger [dans la bonne voie]. (Sourate al-Kahf, 12-13)

Or, ils demeurèrent dans leur caverne trois cent ans et en ajoutèrent neuf (années). Dis : "Allah sait mieux combien de temps ils demeurèrent là. A Lui appartient l'inconnaissable des cieux et de la terre. Comme Il est voyant et entendant ! Ils n'ont aucun allié en dehors de Lui et Il n'associe personne à Son commandement." (Sourate al-Kahf, 25-26)

Ces exemples montrent comment ceux qui cherchent une voie de milieu entre darwinisme et Islam se trompent. Parce que, avec cette logique, les gens sont incapables d'expliquer les exemples révélés dans le Coran. Comme ces gens sont influencés par le dogme naturaliste, pierre angulaire des idées darwinistes, ils essaient d'expliquer l'origine de l'homme et de la vie sur terre à travers les lois de la nature. Mais ils commettent l'erreur de penser que Allah aurait créé la vie d'une manière limitée à ces lois. (Allah est bien au-dessus de ce qu'ils Lui imputent.) Par conséquent, ils croient dans une création faite d'espèces se développant d'une à l'autre, par le biais de mécanismes imaginaires tels les mutations, la sélection naturelle et les spéciations.

Pour un musulman, c'est une erreur très sérieuse de tomber en proie à une telle logique pervertie. Notre Seigneur tout-puissant a le pouvoir de créer à Sa propre manière et selon Son propre choix. Le Musulman sincère doit être capable de bien apprécier Allah tout-puissant, Lui Qui seul est sans péché et ne doit jamais être mêlé au dogme évolutionniste, à l’endoctrinement et à la tromperie.

 

2012-02-22 15:39:47

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top