Le Mensonge de l'Evolution

LE MENSONGE DE L’EVOLUTION

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Lisez en ligne
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
19 / total: 22
Le Mensonge de L'evolution - Harun Yahya

LE MENSONGE DE L'EVOLUTION

 


La couverture agrandie du livre
Tlcharger le livre en tant que format pdf
Tlcharger le livre en tant que fichier word

CHAPITRE 17

La cration est un fait

Dans les parties prcdentes de ce livre, nous avons vu pourquoi la thorie de l'volution, qui soutient que la vie n'tait pas cre, est une fourberie compltement contraire aux faits scientifiques. Nous avons galement vu que les sciences modernes ont rvl, travers certaines branches comme la palontologie, la biochimie et l'anatomie, un fait explicite. Ce fait est que tous les tres vivants sont la cration de Dieu.

Au fait, on n'a pas besoin de recourir aux rsultats des laboratoires biochimiques ou des fouilles gologiques pour s'apercevoir de ce fait. Les signes d'une sagesse extraordinaire sont perceptibles dans chacun des tres vivants que nous observons. Il existe une grande technologie et architecture dans le corps d'un insecte ou d'un petit poisson du fin fond des mers jamais atteint par l'tre humain. Certains tres vivants, dpourvus de cerveau, accomplissent avec perfection des tches que mme les tres humains sont incapables de fournir.

Cette grande sagesse, architecture et planification qui dominent la nature entire apportent les preuves indubitables de l'existence d'un Crateur suprme rgissant le monde de la nature. Ce crateur est Dieu. Dieu a dot tous les tres vivants de caractristiques extraordinaires et a montr l'homme les signes vidents de Son existence et de Sa puissance.

Dans les pages suivantes, nous nous pencherons sur quelques-unes des innombrables preuves de la cration dans la nature.

Les abeilles et les merveilles architecturales des nids d'abeilles

Les abeilles produisent plus de miel que ce dont elles ont rellement besoin et stockent le surplus dans les alvoles de leurs nids. La structure hexagonale des alvoles est connue de tous. Ne vous tes-vous jamais pos la question pourquoi les abeilles construisent des alvoles hexagonales plutt que des structures octogonales ou pentagonales?

Les mathmaticiens qui cherchaient des rponses cette question sont arrivs une conclusion intressante: "un hexagone est la forme gomtrique la plus approprie pour maximiser l'utilisation d'une surface donne".

La construction d'une cellule hexagonale demande le minimum de cire alors qu'elle peut contenir une quantit maximale de miel. Ainsi, les abeilles utilisent la forme la plus approprie possible.

La mthode de construction des nids d'abeilles est trs tonnante: les abeilles commencent la construction de la cellule de deux ou trois points diffrents et tissent des alvoles avec deux ou trois ficelles de cire. Mme si les abeilles commencent la construction des cellules des endroits diffrents, ce grand nombre d'abeilles construit des hexagones identiques, ensuite elles se retrouvent pour assembler les cellules et construire le nid. Les hexagones sont assembls si adroitement qu'il est impossible de trouver de marques de leurs jonctions ou de croire qu'ils ont t assembls ultrieurement.

Face cette performance extraordinaire, nous devons admettre qu'il existe une volont suprieure qui rgit ces cratures. Les volutionnistes tendent expliquer cet exploit par le concept de "l'instinct" et le prsentent comme une simple qualit de l'abeille. Toutefois, s'il existe un instinct dans le travail, et si cet instinct rgit toutes les abeilles et fait en sorte que toutes les abeilles aussi diffrentes soient-elles travaillent en harmonie, cela veut dire qu'il existe une sagesse exalte qui rgne sur toutes ces petites cratures.

Pour tre plus explicite, Dieu, le Crateur de ces petites cratures, les "inspire" de ce qu'elles doivent faire. Ce fait est mentionn dans le Coran depuis quatorze sicles dj:

(Et voil) ce que ton Seigneur rvla aux abeilles: "Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que (les hommes) font. Puis, mangez de toute espce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous." De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs varies, dans laquelle il y a une gurison pour les gens. Il y a vraiment l une preuve pour des gens qui rflchissent. (Sourate an-Nahl, 68-69)

Les termites: des architectes tonnants

Toute personne ne peut que s'tonner lorsqu'elle voit un nid de termites dress sur terre. Les nids de termites sont des merveilles architecturales qui s'lvent jusqu' 5 6 mtres de hauteur. A l'intrieur de ces nids, les termites ont construit un systme trs sophistiqu qui rpond leurs besoins. Les termites ne pouvant sortir dans la lumire du jour, cause de la structure de leur corps, leurs nids disposent de systmes de ventilation, de canaux, de chambres pour les larves, de couloirs, de champs spciaux pour la production de champignons, de sorties de secours, de chambres pour les saisons fraches et d'autres pour les saisons chaudes, en somme, de tout ce qu'il leur faut. Le plus tonnant est que les termites qui construisent ces merveilleux nids sont aveugles. 184

Malgr ce handicap, lorsque l'on compare la taille d'un termite et celle de son nid, l'on s'aperoit que les termites russissent raliser un projet architectural 300 fois suprieur leur taille.

Les termites possdent une autre caractristique surprenante: si l'on divise un nid de termites pendant les premires tapes de la construction et que l'on le runit nouveau aprs un certain moment, l'on observera que tous les passages, canaux et chemins se croisent les uns avec les autres. Les termites reprennent leur travail comme s'ils n'avaient jamais t spars et comme s'ils taient commands d'un mme endroit.

Le pic

Tout le monde sait que les pics construisent leur nid en faisant des trous coup de bec dans les troncs d'arbres. Mais de nombreuses personnes ne se posent pas la question comment ces oiseaux peuvent frapper les arbres si fort avec leur tte sans encourir une hmorragie crbrale. Si un homme s'aventurait une pareille besogne en enfonant son doigt dans un arbre coup de tte, il aurait certainement un choc crbral suivi d'une hmorragie. Le pic peut donner entre 34 et 43 coups de tte dans un arbre en 2,10 ou 2,69 secondes sans le moindre problme.

Rien ne lui arrive car l'anatomie de la tte du pic est cre pour accomplir cette tche. Le crne du pic est pourvu d'un systme de "suspension" qui amortit et absorbe la force des coups. Les pics possdent des tissus spciaux entre les os du crne qui amortissent le choc.185

Le systme sonar des chauves-souris

Les chauves-souris volent dans le noir le plus complet sans problme. Elles possdent un systme de navigation trs intressant qui leur permet de se dplacer. C'est ce qu'on appelle le systme "sonar", un systme selon lequel les formes des objets sont dtermines par rapport l'cho que renvoient les ondes sonores.

Une jeune personne peut peine dtecter un son une frquence de 20.000 vibrations par seconde. En revanche, une chauve-souris dote du systme "sonar" utilise des sons avec une frquence allant de 50.000 200.000 vibrations par seconde. Elle envoie ces sons dans toutes les directions 20 30 fois par seconde. L'cho du son est si fort qu'il permet la chauve-souris non seulement de comprendre qu'il existe des obstacles sur son chemin mais aussi de reprer une proie volante.186

Les baleines

Les mammifres ont besoin de respirer rgulirement, c'est pour cette raison que l'eau n'est pas un environnement adapt pour ces cratures. Ce problme est rsolu pour les baleines, mammifres marins, qui sont dotes d'un systme de respiration beau-coup plus efficace que celui d'autres animaux vivant sur terre. Les baleines expirent tour de rle, se dchargeant de 90 % de l'air utilis. Ainsi, elles n'ont besoin de respirer qu' des intervalles trs longs. Par ailleurs, elles ont une substance trs concentre appele "myoglobine" qui les aide stocker l'oxygne dans les muscles. Grce ce systme, certaines baleines peuvent, par exemple, plonger une profondeur de 500 mtres et nager sans respirer pendant 40 minutes.187 De plus, contrairement aux autres mammifres terrestres, les narines des baleines sont places sur leurs dos pour qu'elles puissent respirer aisment.

Les moucherons

Nous pensons toujours aux moucherons comme des insectes volants. En ralit, ils passent les tapes de leur dveloppement sous l'eau et, grce une conception exceptionnelle, sortent de ce milieu pourvus de tous les organes dont ils ont besoin.

Une fois dots de systmes sensoriels spciaux qui leur permettent de dtecter leur proie, ils commencent voler. Avec tous ces systmes, les moucherons ressemblent des avions de chasse quips de dtecteurs de chaleur, de gaz, d'humidit et d'odeur. Ils ont galement la possibilit de "voir en conformit avec la chaleur" ce qui leur permet de reprer leur proie mme dans l'obscurit la plus totale.

La technique de "succion du sang" du moustique rpond un systme trs complexe. Grce son systme six lames, le moucheron coupe la peau la manire d'une scie. Pendant que le processus de coupure s'effectue, une scrtion lnifie les tissus et la personne qui subit cette piqre ne ralise mme pas que son sang est en train d'tre suc. Cette scrtion empche, par ailleurs, le sang de coaguler et assure la continuit du processus de succion.

Sans tous ces lments, le moucheron est incapable de se nourrir de sang et ainsi ne peut plus vivre. Cette minuscule crature elle seule, avec son design exceptionnel, est un signe vident de la cration. Dans le Coran, le moucheron est cit comme exemple confirmant aux hommes senss l'existence de Dieu:

Certes, Allah ne se gne pas de citer en exemple n'importe quoi: un moustique ou quoi que ce soit au-dessus; quant aux croyants, ils savent qu'il s'agit de la vrit venant de la part de leur Seigneur; quant aux infidles, ils se demandent: "Qu'a voulu dire Dieu par un tel exemple?" Par cela, nombreux sont ceux qu'Il gare et nombreux sont ceux qu'Il guide; mais Il n'gare que les pervers. (Sourate al-Baqarah, 26)

Les oiseaux de proie et leur vue perante

Les oiseaux de proie possdent une vue perante qui les aide calculer parfaitement la distance qui les spare de leur proie avant l'attaque. Par ailleurs, leurs grands yeux contiennent plus de cellules de vision, c'est--dire une meilleure vue. Il y a plus d'un million de cellules de vision dans l'il d'un oiseau de proie.

Les aigles, qui volent des milliers de mtres de hauteur, possdent une vue perante qui leur permet de scanner parfaitement distance la terre. Tout comme les avions de chasse peuvent dtecter des cibles des milliers de mtres, les aigles peuvent reprer leur proie, en percevant le moindre changement de couleur ou le moindre mouvement sur terre. L'il de l'aigle a un angle de trois cents degrs et il peut agrandir entre six huit fois une image perue. Les aigles peuvent scanner une rgion de 30.000 hectares en la survolant 4.500 mtres. Ils peuvent facilement distinguer un lapin cach entre les buissons une altitude de 1.500 mtres. Il est vident que cette extraordinaire structure oculaire que possde l'aigle a t spcialement conue pour cette crature.

Les fils des toiles d'araignes

L'araigne, nomme Dinopis, possde de grandes comptences de chasse. Plutt que de tisser une toile statique et attendre que les proies tombent dans le pige, cette araigne tisse une petite, mais surprenante toile qu'elle jette sur sa proie. Aprs, elle entoure sa proie dans cette toile en serrant trs fort. L'insecte pris au pige est ainsi sans dfense et ne peut s'en dgager. Ce pige est tellement bien construit que l'insecte s'touffe de plus en plus chaque mouvement. Afin de conserver sa nourriture, l'araigne enveloppe sa proie avec des nouveaux fils comme si elle l'emballait.

Comment est-ce que l'araigne arrive-t-elle tisser une toile aussi parfaite tant du point de vue de sa conception mcanique que de sa structure chimique? Il est impossible que l'araigne ait acquis une telle comptence par hasard comme le prtendent les volutionnistes. L'araigne est dpourvue de facults comme l'apprentissage ou la mmorisation et ne possde, par ailleurs, pas de cerveau pour accomplir ces tches. Il est clair que ce talent a t confr l'araigne par son Crateur, Dieu, le Tout Puissant.

De trs grands miracles se cachent dans les fils des toiles d'araignes. Ce fil, d'un diamtre de moins d'un millime de millimtre, est cinq fois plus fort qu'un fil de fer de la mme paisseur. Ce fil a une autre caractristique: une extrme lgret. Une longueur de ce fil qui entourerait le monde ne pserait que 320 grammes.188 L'acier, une matire produite industriellement, est un des matriaux les plus solides que l'homme ait conu. Cependant, l'araigne peut produire de son corps un fil plus ferme que l'acier. L'homme, pour produire l'acier, fait appel des sicles de savoir et de technologie. De quel savoir ou technologie dispose l'araigne pour produire un tel fil?

Comme nous l'avons vu, tous les moyens technologiques et techniques dont dispose l'homme sont loin derrire ceux de l'araigne.

Les animaux hibernants

Les animaux hibernants peuvent continuer vivre mme si la temprature de leur corps atteint des degrs aussi bas que la temprature externe. Comment y arrivent-ils?

Les mammifres ont le sang chaud. Cela veut dire qu'en dessous des conditions normales, la temprature de leur corps reste constante car le thermostat naturel dans leur corps continue de rguler cette temprature. Cependant, la chaleur normale des petits mammifres, comme l'cureuil dont la temprature normale est de 40 degrs, descend jusqu' un petit peu plus que le niveau de conglation comme si elle tait ajuste par une sorte de cl. Le mtabolisme de leur corps est ralenti au maximum. Les animaux commencent respirer trs lentement et la cadence de leur respiration normale, qui est de 300 fois par minute, devient de 7 10 respirations par minute. Les rflexes normaux de leur corps s'arrtent et les activits lectriques de leur cerveau ralentissent au point de devenir indcelables.

Un des dangers de l'immobilit est la rfrigration des tissus par un temps trs froid et leur destruction par les cristaux de glace. Toutefois, les animaux hibernants sont protgs contre ce danger grce aux caractristiques spciales dont ils sont dots. Les fluides corporels des animaux hibernants sont retenus par des matires chimiques qui possdent des masses molculaires trs leves. Ainsi, leur niveau de rfrigration est diminu et ils sont protgs contre tous les maux.189

Le poisson lectrique

Haut: insecte imitant les pines de l'arbre. En haut droite: chenille camoufle au milieu de la feuille. En bas droite: un serpent qui se cache en restant en suspension parmi les branches.

Certaines espces de poisson comme l'anguille ou la torpille, utilisent l'lectricit produite par leurs corps soit pour se protger de leurs ennemis soit pour paralyser leurs proies. Dans chaque tre vivant, mme en l'homme, il y a un peu d'lectricit. L'homme, cependant, est incapable de diriger cette lectricit ou de la contrler pour l'utiliser son actif. D'ailleurs, les cratures prcites possdent, dans leurs corps, un courant lectrique d'une puissance aussi leve que 500 ou 600 volts qu'ils sont capables d'utiliser contre leurs ennemis. Par ailleurs, ils ne sont pas inversement affects par cette lectricit.

L'nergie dploye se dfendre est rcupre au bout de quelques temps, telle une batterie recharge qui reste prte l'emploi. Les poissons n'utilisent pas l'lectricit voltage lev uniquement pour leur dfense. En plus du fait qu'elle leur permet de trouver leur chemin dans l'obscurit des eaux profondes, l'lectricit aide les poissons sentir les objets sans les voir. Les poissons envoient des signaux grce l'lectricit emmagasine dans leur corps. Ces signaux lectriques heurtent les objets et sont renvoys. Cette rverbration donne aux poissons des informations sur les objets. Ainsi, les poissons peuvent dfinir la distance et la taille des objets qu'ils rencontrent.190

 

Le camouflage: une caractristique intelligente des animaux

L'une des caractristiques que les animaux possdent pour continuer de vivre en cachette est le "camouflage".

Les animaux ressentent le besoin de se cacher pour deux raisons: premirement pour chasser, puis pour se protger des prdateurs. Le camouflage diffre de toutes les autres mthodes puisqu'il exige un degr lev d'intelligence, d'art, d'esthtique et d'harmonie.


Gauche: une seiche qui se camoufle en prenant l'aspect d'une surface sablonneuse. Droite: la seiche change de couleur et devient jaune face une situation de danger, comme lorsqu'elle est repre par un plongeur.

Les techniques de camouflage d'un animal sont surprenantes. Il est presque impossible d'identifier des insectes qui se cachent sur les troncs d'arbres ou sur les feuilles.

Les poux des feuilles d'arbres qui sucent la sve des plantes pour se nourrir vivent sur les tiges en prtendant qu'elles sont brises. De cette faon, ils bluffent les oiseaux, qui sont leurs grands ennemis, et s'assurent que ces oiseaux ne viendront pas se percher sur ces plantes.

La seiche

Sous la peau de la seiche se dploie une couche dense de sacs de pigments lastiques appels chromatophores. Ils sont principalement de couleur jaune, rouge, noire et marron. Au signal, les cellules s'largissent et inondent la peau de la nuance adquate. C'est ainsi que la seiche prend la couleur du rocher sur lequel elle se trouve et se procure ainsi un camouflage parfait.

Ce systme fonctionne de manire si efficace que la seiche peut aussi crer une rayure semblable celle du zbre.191

Des systmes de vision diffrents

Pour beaucoup d'animaux vivant en mer, la vue est extrmement importante pour la chasse et la dfense. Aussi ces animaux, en majorit, sont-ils dots de yeux parfaitement adapts la vie sous-marine.

Dans l'eau, la visibilit devient de plus en plus limite en profondeur, surtout en dessous de 30 mtres. Les organismes qui vivent cette profondeur possdent des yeux adapts ces conditions.

La faune maritime, contrairement la faune terrestre, possde des lentilles sphriques en parfait accord avec le milieu et la densit des profondeurs qu'elle habite. Compare aux grands yeux elliptiques des animaux terrestres, cette structure sphrique est plus utile pour la vue dans l'eau; elle est ajuste pour voir les objets en gros plan. Quand l'il scrute un objet se trouvant une plus grande distance, tout le systme oculaire est tir vers l'arrire grce un mcanisme spcial des muscles de l'il.

Une autre raison qui explique pourquoi les yeux de poissons sont sphriques est la rflexion de la lumire dans l'eau. Etant donn que l'il est rempli d'un liquide qui a la mme densit que l'eau, aucune rverbration ne se produit, au moment o une image constitue l'extrieur est renvoye vers l'il. Par ailleurs, la lentille fixe totalement l'image de l'objet extrieur sur la rtine. Contrairement l'tre humain, le poisson voit trs nettement dans l'eau.

Certains animaux comme la pieuvre possdent de plus grands yeux afin de compenser la faible lumire des profondeurs de l'eau. En dessous de 300 mtres, les poissons grands yeux ont besoin de capturer les clairs des organismes environnants afin de pouvoir les voir. Ils doivent tre spcialement sensibles la faible lumire bleue pntrant dans l'eau. C'est pourquoi, ces poissons possdent normment de cellules bleues sensibles dans la rtine de leurs yeux.

Au vu de ces exemples, chaque tre vivant a des yeux singuliers conus spcialement pour rpondre aux besoins particuliers de son environnement. Ce fait prouve qu'ils sont crs exactement comme ils doivent l'tre par un Crateur Qui a la sagesse ternelle, la connaissance et le pouvoir.

Un systme de gel spcial

Une grenouille gele reprsente une structure biologique inhabituelle. Elle ne montre aucun signe de vie. Le rythme cardiaque, la respiration et la circulation de sang s'arrtent compltement. Cependant, quand la glace fond, la grenouille revient la vie comme si elle se rveillait d'un long sommeil.

Normalement tout tre vivant qui se retrouve dans l'tat de gel doit faire face beaucoup de risques qui peuvent tre mortels. Cependant, la grenouille n'en affronte aucun. Sa principale caractristique est de produire suffisamment de glucose pendant qu'elle se trouve dans cet tat. Tout comme un diabtique, le niveau de sucre dans le sang de la grenouille atteint des niveaux trs levs. Il peut des fois grimper aussi haut que 550 mmol/l. (Ce chiffre est normalement situ entre 1mmol 5 mmol/l pour des grenouilles et 4 5 mmol pour l'tre humain.) Cette concentration extrme en glucose.

Toutefois, dans le cas d'une grenouille gele, cet extrme taux de glucose prvient l'eau de se dissiper des cellules et empche le rtrcissement. la membrane de la cellule de la grenouille est fortement permable au glucose si bien que le glucose trouve facilement accs aux cellules. Le haut niveau de glucose dans le corps rduit la temprature de conglation amenant ainsi seulement une infime partie de l'intrieur du corps de l'animal se transformer en glace sous le froid. Les recherches ont montr que le glucose peut galement nourrir les cellules geles. Pendant cette priode de froid, en plus d'tre le carburant naturel du corps, le glucose inhibe un nombre de ractions mtaboliques, comme la synthse de l'ure et empche ainsi l'puisement des diffrentes sources nutritionnelles de la cellule.

Comment le corps de la grenouille peut-il produire un taux aussi lev de glucose aussi subitement? La rponse est assez intressante: cet tre vivant est quip d'un systme trs spcial qui s'occupe de cette tche. Aussitt que la glace apparat sur la peau, un message est envoy au foie, ce dernier convertit un peu du glycogne emmagasin en glucose. La nature de ce message transmis au foie est encore mconnue. Cinq minutes aprs la rception du message, le niveau de sucre dans le sang commence progressivement augmenter.192

Indiscutablement, le fait qu'un animal soit quip d'un systme qui change entirement son mtabolisme afin qu'il puisse s'adapter tous ses besoins juste quand c'est ncessaire ne peut tre possible qu' travers l'infaillible architecture du Crateur Tout Puissant. Aucun hasard ne peut gnrer un systme tellement parfait et complexe.

Les albatros

Les oiseaux migrateurs minimisent la consommation de leur nergie en utilisant diffrentes "techniques de vol". Les albatros sont connus aussi pour avoir un style de vol part. Ces oiseaux, qui passent 92 % de leur vie sur la mer, possdent des envergures d'aile pouvant atteindre 3,5 mtres. Le style de vol est la plus importante caractristique de l'albatros: ils peuvent voler pendant des heures sans, aucun moment, battre les ailes. Pour cela, ils se laissent glisser au gr du vent en maintenant la constante des ailes grce au vent.

Maintenir une ouverture constante des ailes une envergure de 3,5 mtres ncessite une grande nergie. Les albatros, cependant, peuvent rester dans cette position pendant des heures. Cela est d au systme anatomique spcial dont ils sont dots depuis leur naissance. Pendant le vol, les ailes des albatros sont bloques. Ainsi, ils n'ont pas besoin d'utiliser l'nergie musculaire. Les ailes sont souleves uniquement grce des couches de muscles, ce qui aide beaucoup l'albatros pendant le vol. Ce systme rduit la consommation d'nergie de cet oiseau pendant le vol. L'albatros n'utilise pas d'nergie parce qu'il ne bat pas des ailes par ailleurs, il n'en gaspille pas pour garder ses ailes ouvertes. L'utilisation exclusive du vent pendant les heures de vol fournit cet oiseau une source nergtique illimite. Un albatros de 10 kilos traverse 1.000 km en vol, par exemple, et perd seulement 1 % de son poids. C'est certes une trs petite moyenne. Les hommes ont fabriqu des planeurs en prenant exemple sur les albatros et en s'inspirant de leur fascinante technique de vol.193

Une migration ardue

Le saumon du Pacifique a la caractristique exceptionnelle de revenir aux fleuves dans lesquels il a clos afin de se reproduire. Aprs avoir pass une grande partie de leur vie dans la mer, ces animaux reviennent l'eau douce des rivires pour se reproduire.

Quand ils commencent leur voyage au dbut de l't, la couleur du poisson est d'un rouge brillant. Au terme de leur voyage, cependant, leur couleur vire au noir. Au dbut de leur migration, ils s'approchent d'abord des rivages et tentent d'atteindre les fleuves. Ils s'efforcent, avec persvrance, de retourner au lieu de leur naissance. Ils atteignent l'endroit o ils ont clos en bondissant des fleuves turbulents, nageant en amont, surmontant des cascades et des digues. A la fin de ce voyage de 3.500 4.000 km, la femelle du saumon a dj des ufs tout comme les saumons mles ont du sperme. Une fois atteint l'endroit o ils ont clos, la femelle de saumon dpose entre 3 5 mille ufs afin que le saumon mle les fertilise. Le poisson subit des dommages par la suite de cette migration et cette priode d'closion. Aprs avoir dpos leurs ufs, les femelles sont compltement puises; les nageoires de leur queue sont uses et leur peau commence virer au noir. Les mles subissent les mmes preuves. Les fleuves dbordent de cadavres de saumons. Toutefois, une autre gnration de saumon est prte clore et effectuer le mme voyage.

Comment le saumon achve-t-il un tel voyage, comment atteint-il la mer aprs l'closion et comment retrouve-t-il son chemin? Toutes ces interrogations demeurent parmi les nombreux mystres qui restent sans rponse. Bien que beaucoup de suggestions soient faites, aucune solution prcise n'a encore t trouve. Quel est ce pouvoir qui incite le saumon entreprendre un voyage retour de plusieurs milliers de km vers un endroit qui lui est inconnu? Il est clair qu'il y a une Volont suprieure qui gouverne et contrle tous ces tres vivants. C'est Dieu, le Tuteur de tous les mondes.

Les koalas

L'huile trouve dans l'eucalyptus est vnneuse pour beaucoup de mammifres. Ce poison est un mcanisme chimique de dfense des arbres d'eucalyptus contre leurs ennemis. Mais, il existe un tre vivant trs spcial qui obtient le meilleur de ce mcanisme et se nourrit des feuilles d'eucalyptus empoisonnes: un marsupial appel koala. Non seulement les koalas font des arbres d'eucalyptus leur demeure mais en plus ils s'en nourrissent et se dsaltrent grce aux eaux de ces arbres.

Comme d'autres mammifres, le koala ne peut pas digrer la cellulose prsente dans les arbres. Pour cela, il dpend des micro-organismes de la digestion de la cellulose. Ces micro-organismes sont fortement concentrs dans le point de convergence des petit et gros intestins, le ccum qui est l'extension arrire du systme intestinal. Le ccum est la partie la plus intressante du systme digestif du koala, ses fonctions de segmentation, comme l'espace de fermentation o les microbes sont prsents afin de faire digrer la cellulose alors que le passage des feuilles est retard. Ainsi, le koala peut neutraliser l'effet du poison des huiles contenues dans les feuilles d'eucalyptus.194

L'aptitude la chasse dans une position constante


Gauche: drosre ouvert. Droite: drosre ferm.

La plante sud-africaine appele sundew attrape les insectes avec ses poils visqueux. Les feuilles de cette plante sont pleines de poils rouges et longs. Les bouts de ces poils sont couverts d'un fluide dont l'odeur attire les insectes. Une autre caractristique de ce fluide est son extrme viscosit. Un insecte qui vole vers la source de cette odeur se colle sur ces poils visqueux. Quelques secondes plus tard, la feuille entire se referme sur l'insecte qui est dj coinc entre les poils et la plante extrait de l'insecte l'essentiel de protine dont elle a besoin en digrant celui-ci.195

Le fait qu'une plante immobile soit dote d'une telle facult est sans aucun doute le signe vident d'une cration spciale. Il est impossible qu'une plante ait dvelopp un tel style de chasse grce sa conscience propre ou sa volont ou par hasard. Ainsi, il est d'autant plus impossible d'ignorer l'existence et le pouvoir du Crateur Qui a dot cette crature de cette capacit.

La conception des plumes d'oiseaux

Au premier abord, les plumes d'oiseaux semblent avoir une structure trs simple. Toutefois, lorsque nous les tudions de plus prs, nous rencontrons une structure de plumes trs complexe. Malgr leur lgret, les plumes sont extrmement fortes et impermables.

Les oiseaux doivent tre aussi lgers que possible afin de pouvoir voler aisment. Pour ce besoin de lgret, les plumes sont faites partir de protines de kratine. Sur les deux cts de la tige d'une plume, on trouve des veines et chaque veine est entoure de 400 minuscules barbes. Sur ces 400 barbes, on compte un total de 800 barbules, deux sur chaque ct. De ces 800 barbules qui recouvrent une petite plume d'oiseau, celles situes vers la premire partie ont chacune 20 barbules en plus. Ces barbules attachent deux plumes entre elles tout comme l'on assemble deux morceaux d'un tissu l'un sur l'autre. Il existe approximativement 300 millions de barbules sur une seule plume. Le nombre total de barbes dans le plumage entier d'un oiseau se chiffre autour de 700 milliards.

Il y a une raison trs significative pour que les plumes d'oiseaux soient enclenches troitement les unes avec les autres grce des barbes et barbules. Les plumes doivent s'accrocher fermement sur l'oiseau afin de ne pas tomber quel que soit le mouvement effectu. Avec ce mcanisme de barbes et barbules, les plumes adhrent tellement bien l'oiseau que ni vent fort, ni pluie, ni neige ne peuvent en causer la chute.

De plus, le duvet recouvrant l'abdomen de l'oiseau n'a pas la mme constitution que les plumes des ailes ou de la queue. Les plumes de la queue sont composes de plus ou moins grandes plumes qui fonctionnent comme gouvernail et freins; les plumes des ailes sont conues afin d'largir la surface pendant le battement d'ailes de l'oiseau et ainsi augmenter la force d'envol.

Basilic (lacertiliens): l'expert de la marche sur l'eau

 

Le lzard basilic est parmi les animaux qui arrivent tablir un quilibre entre l'eau et l'air.

Rares sont les animaux capables de marcher sur la surface de l'eau. Le basilic, ce reptile saurien qui vit en Amrique Centrale, en est l'exception (voir photo ci-dessus). Sur les cts des orteils des pattes arrire du basilic se trouvent des palmes qui lui permettent de clapoter l'eau. Ces palmes sont enroules quand l'animal marche sur la terre ferme. Lorsque l'animal rencontre un danger, il s'enfuit en courant trs vite sur la surface d'un fleuve ou d'un lac. Alors les palmes de ses pattes arrires s'ouvrent et ainsi il peut parcourir plus de surface sur l'eau.196

Ce modle unique du basilic est un des signes vidents d'une cration consciente.

La photosynthse

Les plantes jouent indiscutablement un rle primordial dans l'amnagement de l'Univers en un lieu habitable. Elles nettoient l'air pour nous, gardent la temprature de la plante un niveau constant et quilibrent les proportions de gaz dans l'atmosphre. L'oxygne, que nous respirons dans l'air, est produit par les plantes. Une partie importante de notre nourriture est aussi fournie par les plantes. La valeur nutritionnelle des plantes provient de conception trs particulire de leurs cellules auxquelles elles doivent aussi leurs autres caractristiques.

Contrairement aux cellules humaines et animales, la cellule vgtale peut utiliser l'nergie solaire directement. Elle convertit l'nergie solaire en nergie chimique et l'emmagasine dans des fertilisants de manire trs spciale. Ce procd est appel "photosynthse". En fait, ce procd est excut non seulement par la cellule mais galement par les chloroplastes, organelles qui donnent aux plantes leur couleur verte. Ces minuscules organelles vertes, observables uniquement travers un microscope, sont les seuls laboratoires au monde capables d'emmagasiner de l'nergie solaire dans une matire organique.

Le nombre de matires produites par les plantes sur terre est d'autour 200 milliards de tonnes par an. Cette production est vitale pour toutes les espces vivantes sur terre. La production ralise par ces plantes est obtenue grce un procd chimique trs compliqu. Des milliers de pigments "chlorophylles" trouvs dans le chloroplaste ragissent la lumire dans un laps de temps incroyablement court, quelque chose comme un millime de seconde. C'est pourquoi il est encore difficile d'tudier les diffrentes tapes et activits de la chlorophylle.

Convertir l'nergie solaire en nergie chimique ou lectrique est une perce technologique trs rcente. Pour arriver ce rsultat, des instruments trs sophistiqus sont employs. La cellule d'une plante, si petite qu'elle ne peut tre observe l'il nu, a excut cette tche pendant des millions d'annes.

Ce systme parfait dvoile la cration une fois de plus afin que tout le monde s'en aperoive. Le systme trs complexe de la photosynthse est un mcanisme consciemment conu, cr par Dieu. Une incomparable usine est condense dans une minuscule superficie qu'est la feuille. Ce parfait modle n'est qu'un des signes rvlant que tous les tres vivants sont crs par Dieu, le Gouverneur de tous les mondes.

 
    

184 Bilim ve Teknik, juillet 1989, vol. 22, no. 260, p. 59.
185 Grzimeks Tierleben Vgel 3, Deutscher Taschen Buch Verlag, octobre 1993, p. 92.
186 David Attenborough, Life On Earth: A Natural History, Collins British Broadcasting Corporation, juin 1979, p. 236.
187 David Attenborough, Life On Earth: A Natural History, Collins British Broadcasting Corporation, juin 1979, p.240.
188 "The Structure and Properties of Spider Silk", Endeavour, janvier 1986, vol. 10, pp. 37-43.
189 Grsel Bilim ve Teknik Ansiklopedisi, pp. 185-186.
190 WalterMetzner, http://cnas.ucr.edu/ ~bio/ faculty/Metzner.html.
191 National Geographic, septembre 1995, p. 98.
192 Bilim ve Teknik, janvier 1990, pp. 10-12.
193 David Attenborough, Life of Birds, Princeton University Press, Princeton-New Jersey, 1998, p. 47.
194 James L.Gould, Carol Grant Gould, Life at the Edge, W.H.Freeman and Company, 1989, pp. 130-136.
195 David Attenborough, The Private Life of Plants, Princeton University Press, Princeton-New Jersey, 1995, pp. 81-83.
196 Encyclopedia of Reptiles and Amphibians, publi aux Etats-Unis par Academic Press, une division de Harcourt Brace and Company, p. 35.

19 / total 22
Vous pouvez lire le livre LE MENSONGE DE L’EVOLUTION de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top