Le Mensonge de l'Evolution

Un crâne de phoque âgé de 84 millions d'années démantèle le mensonge du soi-disant ''ancêtre du phoque''

Un nouveau sujet, rapporté dans les derniers mois dans le magazine Nature, et réimprimé par la suite dans d’autres publications comme Associated Press, Reuters, BBC news et National Geographic News, aussi bien sur les sites web turcs comme Radikal et Haber Türk, prétendait que le supposé ancêtre du phoque avait été découvert.
Un fossile appartenant à un animal éteint a été encore une fois utilisé comme outil de spéculation darwiniste et un scénario concernant le fossile basé sur l’utilisation considérable de l’imagination en a résulté.

Cet animal terrestre, dénommé Puijila Darwin, possédant 4 pattes et une queue, a été décrit comme étant une soi-disant forme transitionnelle, "nageant avec 4 pattes", et pourvue d’une "queue ne servant à rien", dans le but de bien le placer dans le scénario darwiniste.

Les preuves scientifiques qui réfutent cette immense tromperie peuvent être exposées comme suit :

avec ce fossile, les darwinistes continuent à affirmer que ce fictif ancêtre terrestre de phoque avait été une forme transitionnelle semi-développée qui vivait sur terre il y a 24 millions d’années. 

2 preuves entre des millions d’autres suffisent à réfuter définitivement cette fausse affirmation qui n’est autre qu’une ENORME FRAUDE.
Ce sont :

1 .Un fossile de crâne d’un phoque tacheté, âgé de 84 millions d’années

et un crâne d’un phoque âgé de 68 millions d’années.

 

Ces êtres vivants sont tous de complets, parfaits et pures phoques. Tandis que les darwinistes imaginent leur scénario des ancêtres terrestres datant de 20 millions d’années, les phoques existaient déjà identiques à leur forme actuelle, il y a 84 millions d’années et vivaient dans les mers juste comme leurs descendants d’aujourd’hui.

Si on n’avait pas dit aux gens que les phoques d’aujourd’hui existaient il y a 84 millions d’années, et qu’ils sont apparus soudainement pour la première fois sans ancêtres derrière eux, et ont survécu inchangés jusqu’à ce jour, alors les darwinistes auraient pu facilement duper ces gens sans connaissance préalable du sujet en prétendant que le fictif ancêstre terrestre du phoque a vécu il y a 20 millions d’années sans y mettre aucune preuve scientifique.

La tromperie darwiniste est basée sur cette méthode : les données scientifiques sont masquées et un scénario imaginaire est dressé puis effrontément dépeint comme vérité.
Cependant, il a été encore une fois révélé que les darwinistes ne sont plus capables maintenant de tromper qui que ce soit.

Parce que chacun de leur fictif prétendu fossile transitionnel est confronté à de parfaits fossiles vivants qui démentent totalement leur prétention, en d’autres termes à des PREUVES SCIENTIFIQUES AUTHENTIQUES.

2. Un autre fossile a été présenté comme étant un Potamotherium.

Toutefois, les fossiles du Potamotherium découverts précédemment sont tous une espèce disparue de loutre avec de parfaites palmes et des traits physiques idéalement adaptés à la vie dans l’eau. Ces animaux sont presque identiques aux loutres actuelles d’aujourd’hui.

Les fossiles d’Enaliarctos (une forme disparue d’otarie) inclus dans la même classe, qui datent de la période oligocène, soit il y a 33,7 millions d’années, sont tous de parfaits nageurs. Le Puijila découvert récemment est un fossile datant de la période miocène, il y a 24 millions d’années.

Donc, tout en déclarant que les loutres et les otaries âgées de 33 millions d’années, de parfaits nageurs, représentent une forme transitionnelle, les darwinistes sont aussi en train d’essayer d’inclure une forme de vie terrestre âgée de 20 millions d’années sans aucun trait physique adapté à la vie dans l’eau dans la même catégorie.

3. Les darwinistes continuent à affirmer que puisque Puijila a été retrouvé au Groenland et dans les zones proches au pôle nord, les phoques ont dû probablement évoluer dans ces régions.

Le fait est que, pourtant, les endroits où les autres formes de vie représentées comme étant de supposées formes transitionnelles ont émergé sont totalement différents les uns des autres. Un a été retrouvé au Groenland, un autre en Europe et un troisième le long de la côte nord-ouest de l’Amérique du nord.

Puisque chaque fossile découvert a été retrouvé dans différents emplacements, les darwinistes devaient inventer un scénario différent pour chacun. Ainsi, du moment que l’endroit dans lequel le nouveau fossile a été découvert ne concordait avec aucun des autres, ils sont en train d’essayer de duper les lecteurs en inventant un nouveau scénario concernant une nouvelle forme de vie.

Les darwinistes ont clairement déclaré que les quelques animaux terrestres qu’ils ont trouvés sont d’ancêtre du phoque seulement parce que "ils veulent que cela soit ainsi", ou juste dans le but d’être capables de produire une autre fausse preuve pour la théorie de l’évolution.

Dans l’intention de pouvoir toujours maintenir l’idée que l’animal vivait dans la mer, au lieu de la terre, ils sont allés tellement loin qu’ils ont suggeré que ces animaux utilisaient leurs quatre pattes pour nager au lieu de marcher sur une terre ferme et que leur queue n’était d’aucune utilité. Les darwinistes ne connaissent donc aucune limite quand il s’agit d’imaginer des scénarios. Toujours reste-t-il que toutes les créatures qu’ils prétendent être des formes transitionnelles sont toutes des formes de vie complètes et parfaites avec des membres et organes complets. Si la forme de vie transitionnelle que les darwinistes prétendent qu’elle a vécu il y a longtemps avait réellement existé, alors on devrait retrouver plusieurs fantastiques et étranges fossiles dans les épaisseurs de la terre.

Jusqu'à maintenant, tous les fossiles découverts appartiennent à des êtres vivants parfaitement formés. Puisque la propagation du darwinisme s’est effondrée dans le monde entier, ils ont chanté une voie en peignant ces fausses formes transitionnelles comme étant la réalité.

Comme on l’a montré plusieurs fois auparavant, les 300 millions fossiles cachés par les darwinistes pendant plusieurs années  mais récemment amenés à la lumière du jour ont annoncé de manière explicite l’effondrement du darwinisme.
A chaque fois que les darwinistes sont venus avec une soi-disant forme transitionnelle, ils ont été inévitablement confrontés à de parfaits fossiles de spécimens datant de millions d’années.

Les fossiles parfaits de phoque âgés de 68 et 84 millions d’années ont été eux-mêmes suffisants pour démontrer clairement l’invalidité de l’affirmation des darwinistes. Il n’est plus possible pour les darwinistes de duper qui que ce soit.

On conseille les publications en question de mettre fin à leurs scénarios trompeurs et d’agir à la lumière des faits scientifiques.


2010-05-23 12:11:28

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top