Le Mensonge de l'Evolution

Assurer la paix avec la diplomatie culturelle religieuse

Le monde arabe est réparti sur une vaste zone qui va de l'océan Atlantique à l'Occident, de l'océan Indien à l'Orient. Lorsqu’on parle des terres arabes, nous pensons généralement au Moyen-Orient qui est son cœur.

Le Moyen-Orient est aussi le berceau des religions abrahamiques et une zone qui a accueilli bon nombre des plus grandes civilisations, des états et des empires. Tout au long de l'histoire, il a joué un rôle crucial en termes de politique, de stratégie, de culture et d’économie. Il a servi de  pont efficace pour l'expansion et le développement des cultures et des croyances. Il conserve encore l'attribut d'être l'une des régions les plus stratégiques du monde.

Aujourd'hui, une grande partie du Moyen-Orient connait un certain niveau de guerre, d'instabilité et, bien sûr, de terrorisme. Les actions sanglantes des organisations radicales et les interventions militaires des puissances étrangères causent des souffrances et des pertes hors pair. Il est intéressant et ironique que les deux parties se soient présentées comme des « sauveurs ».

Le passé récent révèle un fait incontestable : les actions des deux parties ont favorisé le cycle interminable de l'instabilité plutôt que d’apporter une solution. Bien qu’ils essayent de se justifier et de se différencier, les deux parties ont essentiellement utilisé les mêmes mauvaises méthodes telles que la violence, la persécution, la lutte armée, les politiques de pression et de menace.

Il est clair que la politique militaire rigoureuse et les bombes ne sont pas les clés de la paix, de la tranquillité et de la sécurité comme tant attendu désespérément par des millions de personnes depuis de longues années. Bien au contraire, la violence ne produit que davantage de violence.

Les bombes intelligentes et la guerre moderne ont toujours favorisé la haine, la rage et la radicalisation. Les organisations radicales, qui sont les principales raisons de l'instabilité et de la confusion, poursuivent leurs attaques et gagnent plus d’adeptes. Voilà pourquoi, pour une solution certaine, les leçons devraient être tirées du passé pour éviter la répétition des erreurs.

Les problèmes profondément enracinés du Moyen-Orient peuvent être résolus par la diplomatie, la réconciliation et l'amour, plutôt que par la guerre, les conflits et la haine. Les méthodes diplomatiques et pacifiques devraient être utilisées en continu jusqu'à ce qu’on atteigne la paix. Nous devrions toujours penser à utiliser les valeurs éthiques et morales supérieures en discutant ou en négociant la paix entre les différentes parties.

Tout comme parler face à face, être indulgent, ignorer les défauts des autres, surmonter la colère et être ouvert à la critique sont des valeurs recherchées dans les relations, la paix et la diplomatie devraient aussi être recherchées pour résoudre les problèmes internationaux.

La plupart des réunions internationales en reste aux présentations mutuelles de bons vœux et cela ne suffit pas pour servir de solution. Il est impossible de parvenir à la paix et à la tranquillité entre les groupes si les négociations sont loin de l'amour et que les réunions sont organisées avec des sentiments froids, de mépris et de répulsion envers l'autre partie.

La solution est très simple et facile : La diplomatie culturelle.

La diplomatie culturelle est plus large que la diplomatie politique. C’est une approche plus en trois dimensions où il y a beaucoup plus d'investissement dans la compréhension du fond, de la culture et de l'histoire d'un groupe de personnes. Ce faisant, elle se concentre sur ​​l'utilisation de l'amour pour obtenir des négociations de paix durable.

En ces jours difficiles de souffrance que le Moyen-Orient traverse, il nous faut utiliser cette méthode qui est très sous-estimée.

Dans le monde d'aujourd'hui, la diplomatie culturelle est aussi importante que la diplomatie politique car la prépondérance des questions, des intérêts nationaux et des idéologies officielles entre les pays rend impossible la solution avec la diplomatie classique.

Dans de tels cas, la diplomatie culturelle qui est basée sur l'amour peut conduire à des résultats significatifs et fructueux. La diplomatie morale qui est basée sur les valeurs religieuses peut résoudre efficacement les principales impasses.

Nous devons comprendre que la religion façonne les cultures arabe et du Moyen-Orient. La religion est l'âme du Moyen-Orient. L’Islam domine la région depuis le VIIe siècle et a un grand impact sur toutes les sphères de la vie telles que la politique, l'économie, le droit, la culture, la science, l'art et l'éducation.

Au Moyen-Orient, tout est basé sur la culture islamique. Presque toute la région pratique l'Islam. Par conséquent, il est impossible d'apporter des solutions au monde arabe sans intégrer la religion. Et encore une fois, pour cette raison, il est essentiel de placer les valeurs religieuses au centre de ce mouvement de la diplomatie culturelle.

Il pourrait y avoir des gens qui pensent à tort que « la religion n’est pas la solution au problème, mais la cause. » En réalité, les superstitions, les hadiths fabriqués et les croyances sectaires qui n’ont pas leur place dans l’Islam sont les principales causes de la terreur, de la violence et de la fragmentation qui enveloppent le Moyen-Orient.

Ceci n’est pas la religion mais une idéologie radicale et bigote. Avec l'éloignement du Coran, de l'essence et de l'esprit de l'Islam, les guerres, la haine, la violence et les souffrances entre les sectes ou divers groupes radicaux ont considérablement augmenté.

Sans aucun doute, la religion est l'assurance de l'amour, de la fraternité, de l'union et de la solidarité. Les valeurs supérieures telles que la paix, la prospérité, les droits de l'homme, la justice sociale, la démocratie, la liberté et l'égalité sont toutes parfaitement vécues dans une société qui agit selon les valeurs morales de l'Islam et du Coran.

Il n’y a absolument pas de place à la pression et à la contrainte en Islam. La liberté de religion, de croyance et de pensée, autrement dit la laïcité, est entièrement présente dans le Coran.

Le principal problème du monde arabe ne sont pas les militants radicaux, mais l'idéologie radicale dans leur esprit et cerveau. Ainsi, il convient d’éradiquer la bigoterie qui émerge au nom de la religion.

Cela nécessite la communication du vrai Islam pour essuyer les croyances erronées qui ont germé dans l'esprit des gens. Les sociétés ont besoin d'une éducation spirituelle et doivent être réactivées spirituellement. Cette éducation spirituelle devrait certainement être purement basée sur le Coran.

Comme on le sait, les oulémas et les chefs spirituels sont importants dans les sociétés arabes - ils sont des ambassadeurs culturels et des leaders d'opinion. Par conséquent, ils jouent un rôle considérable dans cette éducation. En effet, la plupart du temps, le rôle des chefs religieux est plus important que les hommes politiques, les universitaires, les artistes, les experts, les entreprises ou la presse internationale au Moyen-Orient.

Bien sûr, il est important que les ambassadeurs culturels susmentionnés soient des gens sincères, rationnels agissant dans l'esprit d'amour et de compassion. L'existence de dirigeants qui vivent, prêchent et illustrent les valeurs morales du Coran de la meilleure façon est la clé dans la résolution des problèmes.

Les chefs spirituels du Moyen-Orient peuvent devenir les véritables sauveurs de la région en adoptant un langage d'amour, d'union, de fraternité, de compréhension et de paix, tout en évitant soigneusement les discours qui incitent à la haine, à la colère et à l'hostilité. Si les dirigeants des différents groupes et sectes se réunissent souvent sous le toit du Coran à diverses occasions, en mettant de côté toutes leurs différences, tous les obstacles pour la paix et la tranquillité seront éliminés.

Le Moyen-Orient est, sans aucun doute, la géographie la plus difficile dans le monde d'aujourd'hui. Toutefois, la religion, la langue, la culture, les valeurs communes et la structure sociale analogue des sociétés qui constituent le monde arabe offrent une opportunité historique pour une solution. Le rôle des chefs religieux et spirituels est essentiel et important. Ils ont une responsabilité conséquente car ils sont les ambassadeurs culturels de la région. Nos prières et nos efforts sont pour que cette compréhension et union soient assurées le plus tôt possible.

Article d’Adnan Oktar paru dans The New Straits Times & The Hans India:

http://www.nst.com.my/news/2016/08/164434/peace-through-cultural-religious-diplomacy

http://www.thehansindia.com/posts/index/International/2016-08-12/Peace-through-cultural-religious-diplomacy/248124

2017-01-09 21:13:18

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top