Le Mensonge de l'Evolution

La molécule miraculeuse qui régule la température du corps

Agrandir l'écran
 

 

Comme vous le savez, la température normale du corps pour tous les êtres humains se situe entre 36,5 et 37 degrés Celsius, ou 96 à 98,6 degrés Fahrenheit. Mais vous êtes-vous déjà interrogé sur la source de la température de votre corps et sur ce qui la maintient  à ce niveau constant?

Des systèmes de chauffage central sont généralement utilisés pour garder nos maisons chaudes avec des thermostats qui régulent la température. Le propriétaire réchauffe sa maison en tournant le thermostat au niveau désiré. Mais qu'est-ce qu’on entend exactement par le système de chauffage central du corps humain? Et comment ce "thermostat" est-il ajusté?

Ce sont environ les centaines de milliards (100 000 000 000) de cellules du corps humain qui sont la source de la chaleur du corps. Au cours de leurs activités, les cellules émettent une certaine quantité de chaleur, ce qui provoque le réchauffement du corps. Mais c'est l'hormone thyroxine, une petite molécule qui régule – avec l'inspiration d'Allah – la quantité de chaleur que chacun de ces micro-appareils de chauffage devrait dégager. En d'autres termes, la thyroxine agit en tant que thermostat (Figure 56).

La manière dont une cellule génère un niveau spécifique de chaleur pendant qu'elle travaille et le fait que la quantité totale émise par les quelque centaines de milliards de cellules atteint le niveau exact nécessaire à la bonne santé de la vie humaine sont tous des miracles en soi. D'une certaine manière, les molécules de thyroxine savent la quantité de chaleur que chaque cellule devrait dégager et comment cette chaleur doit être augmentée – ceci est un miracle en soi de la création (Figure 57).

La sécrétion de la thyroxine est un autre miracle de la création. Au moment où le besoin d'hormone se fait sentir, l'hypothalamus – qui est en fait, le "cerveau" du système hormonal – envoie un ordre (via la thyréostimuline ou TSH) à la glande pituitaire, le conducteur du système nerveux. En recevant cet ordre, la glande pituitaire comprend que la glande thyroïde a besoin d'entrer en action. Et ainsi, elle envoie immédiatement un ordre sous forme de thyrotropine (TSH ou thyréostimuline) à la glande thyroïde. La thyroïde, le dernier maillon de cette chaîne de commandement, produit immédiatement l'hormone thyroxine en accord avec l'instruction chimique qu’elle a reçu et distribue la thyroxine dans tout le corps par le biais de la circulation sanguine (Figure 58).

Ce n'est pas seulement le devoir de l'hormone thyroxine qui est tellement si important, mais aussi le niveau auquel elle est secrétée. Mais comment ce niveau est-il déterminé? Comment se fait-il que la sécrétion de cette hormone ne produit une quantité ni trop élevée ni trop faible dans le sang (sauf dans les périodes de maladie et de fièvre)? Le niveau de sécrétion de la thyroxine est déterminé par un système spécial créé par Allah avec Sa connaissance infinie, système composé de deux mécanismes distincts de mesure et de rétroaction. Les deux mécanismes sont le résultat d'une conception ingénieuse, sublime et incomparable.

Lorsque le niveau de thyroxine dans le sang augmente au-dessus de la normale, la thyroxine produit un effet très significatif sur la glande pituitaire: elle réduit la sensibilité de l'hypophyse (glande pituitaire) à la thyréostimuline (TSH), l’hormone de sécrétion de la thyroïde. (Figure 59).

Si on y réfléchit, on peut clairement voir une structure encore plus merveilleuse. La mission de la thyréostimuline est de mettre en action la glande pituitaire et d'envoyer un message à la glande thyroïde - qui représente le deuxième maillon de la chaîne de commandement établie pour la production de l'hormone thyroxine.  

Le système a été planifié de manière si détaillée que lorsque la quantité de thyroxine est au-dessus de la normale, la thyroxine prend une mesure très intelligente pour éviter toute production excédentaire d'elle-même et interrompt ainsi la chaîne de commandement responsable de la production. Ainsi, le système est automatiquement capable de ralentir la production de thyroxine lorsque le niveau de thyroxine dans le sang augmente au-dessus de la normale (Figure 60).

Il y a un second système qui détermine également le niveau de production de thyroxine. Un niveau élevé de thyroxine affecte les cellules de l'hypothalamus, cellules qui vont ensuite réduire la production de thyréostimuline - et la production de thyroxine est en conséquence ralentie.

Lorsque la quantité de thyroxine dans le sang diminue, le système travaille dans le sens opposé. Conscient de la diminution de la quantité de thyroxine, l'hypothalamus produit plus de thyréostimuline (TSH), ce qui augmente la production de thyroxine.

Nous devons maintenant nous poser les questions suivantes: comment la thyroxine sait-elle que la chaîne de commandement pour la production de la thyroxine doit être interrompue? Comment les cellules de l'hypothalamus savent-elles que la sécrétion hormonale doit être interrompue lorsque la thyroxine augmente, et qu'elles doivent au contraire en produire plus lorsque les quantités de thyroxine diminuent? Comment ce système précisément efficace est-il apparu la première fois?   

Imaginer qu'une telle procédure finement planifiée a surgi par hasard est encore plus irrationnel qu'affirmer qu'un ordinateur et tous ses programmes sont apparus par hasard. C'est parce que tout comme avec un ordinateur, pour que ce système puisse fonctionner, littéralement des centaines d'autres détails spécialement planifiés – détails sur lesquels nous ne nous sommes pas penchés ici – doivent avoir lieu au niveau moléculaire.

Il est évident que c'est Allah Tout-Puissant Qui a créé ce système avec Son pouvoir et Son intelligence sublime. La connaissance d'Allah englobe toute chose et s’étend partout : 

« ... Mon Seigneur embrasse tout dans Sa science. Ne vous rappelez-vous donc pas ? » (Sourate al-Anam, 80)

2012-12-10 10:43:59

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top